You are currently viewing Le Palais de glace   Tarjei VESAAS – Septembre 2014

Dans le grand froid norvégien, Siss et Unn sont deux fillettes qui, le temps d’une Palaissoirée brève et intense en émotion, noueront un pacte d’amitié et de fidélité sur l’autel des indicibles vérités du passé. La disparition étrange et subite d’Unn plonge le petit village nordique dans un émoi collectif et la petite Siss dans le tumulte d’inexprimables émotions. D’autant que l’ensemble des adultes qui s’allient pour chercher la jeune Unn sont convaincus que l’énigme de sa disparation pourrait être éclaircie par les révélations de Siss qui a passé la soirée avec sa nouvelle amie.

Tiennent une grande place dans ce récit l’hiver mordant qui fige le temps et la nature dans des décors grandioses et écrasants ainsi que les non-dits et les secrets qui tour à tour enferment et libèrent les vivants.

Vesaas, peut-être le plus grand romancier norvégien du vingtième siècle, n’avait pas son pareil pour abolir les frontières entre vie et mort, solitude et présence. Le palais de glace, tout en métaphores poétiques, est le récit d’un amour au-delà de la mort. Un style d’une grande pudeur, sans esbroufe, où chaque phrase a sa petite musique pour pénétrer sans effraction en plein cœur du personnage si attachant de cette fillette seule face à son deuil.

Publié au sein des modestes mais très recommandables éditions Cambourakis, qui s’attellent à ressortir des pépites du monde entier, le chef d’œuvre de Terjei Vesaas (1897 – 1970) est une bonne occasion de (re)découvrir cet auteur singulier.

Sébastien Bertho – Mars 2016

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.