Journées d’étude, séminaires, rencontres, conversations

articles, ouvrages, LePasDeCôté, chroniques, vidéos

Analyse des pratiques d'équipe et de direction

Orientations

Dispositif de recherche théorique et d’intervention stratégique, le Réseau Pratiques Sociales soutient des orientations transdisciplinaires et transprofessionnelles dans les champs social et médico-social, pédagogique et de formation, santé, droit, politique…

Orientation centrale : « idéologie et inconscient fond nœud », chez chaque sujet, au sein de toute pratique, dans les fonctionnements institutionnels, dans les rapports entre classes sociales.

Réseau ouvert aux échanges et mutualisations : personnes, groupes, revues et institutions en France et à l’étranger, notamment Espagne, Suisse, Amérique Latine, Québec.

Les coordonnées de vos correspondants régionaux sur cette page

Dernier édito

ConsentementS

Accéder

Dernier numéro

LePasDeCôté N° 118 mai 2021

Accéder

Article

Ecrire, un acte solitaire en société

Accéder

Vidéos

Annonces

Du 16 juin à 16h00 au 18 juin à 14h00

Séminaire avec Saül Karsz, philosophe et sociologue et Christophe Pittet, sociologue clinicien :
Vivre sans clinique dans le métier de directeur : possible, souhaitable, praticable ?

Le métier de directeur ou de cadre n’a aujourd’hui rien d’évident. Entre obligations institutionnelles et
politiques, fonctionnements souvent difficiles des équipes et problématiques surchargées des usagers,
la tâche s’avère rude, improbable, impossible selon certains. Ce séminaire propose de faire le point
sur cette conjoncture, différencier les contraintes réelles et les impositions imaginaires, dégager des
marges de manœuvre, ouvrir des perspectives.

Renseignements et inscriptions : Christophe Pittet : 06 14 47 66 42 ou
cpittet@dansleventredelabaleine.com 
www.dansleventredelabaleine.com 

Chercher l’homme ou la femme derrière l’écrivain – A propos de Marguerite Yourcenar, Essais et mémoires, Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard, 1991 par Brigitte Riera

Le lecteur curieux de rencontrer la femme derrière l’écrivain Marguerite Yourcenar peut s’intéresser à ses Mémoires, encore qu’elle n’y parle pas directement d’elle. Aussi un lecteur perspicace finira-t-il par se pencher sur ses Essais dont le plan a été ébauché par M. Yourcenar dès l’édition de ses Œuvres romanesques dans la Pléiade en 1982. De façon surprenante et inaccoutumée, l’édition de ses œuvres complètes n’y obéit pas aux règles habituelles de la collection : pas de notes, aucun appareil critique et une biographie écrite par l’auteur elle-même.

Pour trouver la voix de M. Yourcenar, la lecture de ses essais, plutôt que de ses romans, peut néanmoins s’avérer fructueuse.