Journées d’étude, séminaires, rencontres, conversations

articles, ouvrages, LePasDeCôté, chroniques, vidéos

Analyse des pratiques d'équipe et de direction

Orientations

Dispositif de recherche théorique et d’intervention stratégique, le Réseau Pratiques Sociales soutient des orientations transdisciplinaires et transprofessionnelles dans les champs social et médico-social, pédagogique et de formation, santé, droit, politique…

Orientation centrale : « idéologie et inconscient fond nœud », chez chaque sujet, au sein de toute pratique, dans les fonctionnements institutionnels, dans les rapports entre classes sociales.

Réseau ouvert aux échanges et mutualisations : personnes, groupes, revues et institutions en France et à l’étranger, notamment Espagne, Suisse, Amérique Latine, Québec.

Les coordonnées de vos correspondants régionaux sur cette page

Dernier édito

Feu la normalité ?

Accéder

Dernier numéro

LePasDeCôté N° 115 mars 2021

Accéder

Article

Evénements in-désirables ou phénomènes extra-ordinaires ?

Accéder

Vidéos

Annonces

En 2020 et 2021, Pratiques Sociales vous propose des prestations numériques :

  • Formations thématiques
  • Analyse des pratiques
  • Accompagnement à la production et suivi de projets et aux écrits

Cliquez sur le support “prestations numériques” pour accéder à ces activités en visio (programmes, modalités, intervenants, coûts, dates).

Renseignements au 06.45.90.67.61 et par mail à pratiques.sociales@gmail.com 

L’essai porté par l’imagination…

Une chronique de Brigitte Riera sur Essais choisis de Virginia Woolf

Lorsque les œuvres complètes de fiction de Virginia Woolf sont publiées dans la Bibliothèque de La Pléiade sous la direction de Jacques Aubert, spécialiste de Joyce, l’écrivaine Virginie Despentes déplore, dans les colonnes du journal Le Monde[1] daté du 12 avril 2012, que Jacques Aubert ait dû ramener à deux tomes la publication en Pléiade sans intégrer les essais. Cinq cents recensions, critiques et essais auxquelles il faut ajouter les textes inédits publiés par Léonard Woolf, mari de l’écrivaine, à titre posthume. C’est que l’essai comme la nouvelle se lisent moins bien en France, même et surtout en Pléiade.