You are currently viewing Isabelle Grosse : Accompagner les parents en situation de handicap mental ou psychique

« Afin de répondre aux besoins spécifiques des parents en situation de handicap mental et/ou psychique, une plateforme  ressource « Parentalité et handicap » a été créée au sein de notre S.A.V.S. (Service d’Accompagnement à la Vie Sociale) ».

i-grosse

Isabelle GROSSE (intervention mercredi 23 novembre) a répondu aux deux questions posées par Pratiques Sociales :

1 – En quoi la problématique de ces Journées d’Etude et de Formation vous semble-t-elle représenter un enjeu contemporain ?                     

2- Quelles thèses, arguments ou questions comptez-vous développer lors de votre intervention ?

1/ La notion de parentalité est de plus en plus présente dans les institutions mais également dans le cadre des politiques sociales. Les lois 2002-2005 redéfinissent les droits et libertés individuels des usagers « droit à la dignité, à l’intégrité, à la vie privée, à l’intimité et à la sécurité ». Cette reconnaissance sociale confère aux personnes en situation de handicap leur pleine citoyenneté et nécessite la mise en œuvre d’espace d’expression, d’accompagnement et la prise en compte de leur préoccupation dont celles liées à la sexualité et à la parentalité.

La parentalité est un processus dynamique du « devenir parent », c’est un phénomène évolutif nécessitant des réaménagements à chaque étape du développement de l’enfant mais aussi en fonction des problématiques familiales, sociales, financières où la question du handicap risque d’influencer l’exercice de la parentalité.

Au cours de ces années, nous avons observé des besoins croissants d’accompagnement des familles mais également des professionnels qui demandent un éclairage sur la question du handicap et de la parentalité, sujet qui  n’est pas neutre, qui suscite questionnements et réflexions. Cela nous renvoie également à une certaine idée de la société et de la place que l’on réserve à nos concitoyens en situation de handicap.

Afin de répondre aux besoins spécifiques des parents en situation de handicap mental et/ou psychique, une plateforme  ressource « Parentalité et handicap » a été créée au sein de notre S.A.V.S. (Service d’Accompagnement à la Vie Sociale). Cette plateforme est composée d’un L.A.E.P. (Lieu d’Accueil Enfants Parents) qui s’adresse à des parents, futurs parents ayant des enfants de 0 à 6 ans lors d’un accueil collectif, et d’un S.A.S.P 68 (Service d’Accompagnement et de Soutien à la Parentalité) ayant pour mission d’accompagner tous les professionnels du Département sous forme d’appui technique ou formation mais aussi d’accompagner individuellement des parents en situation de handicap (tout type de handicap) ayant des enfants de 0 à 18 ans.

2/  Quel accompagnement proposer pour les parents ou futurs parents en situation de handicap ? Je propose de vous présenter les dispositifs innovants du Lieu d’Accueil Parents-Enfants et du Service d’Accompagnement et Soutien à la Parentalité que nous avons mis en place afin de répondre aux besoins des familles mais aussi des professionnels sur cette question de la parentalité des personnes en situation de handicap.

Notre principal objectif est de permettre à chaque personne d’être « reconnue » comme un «  être de droit », une personne à part entière, de l’amener vers un maximum d’autonomie afin qu’elle puisse être actrice de sa vie et faire ses propres choix dans une attitude responsable.

Notre plateforme ressource quant à elle est destinée aux professionnels de notre département qui vient en appui afin de les sensibiliser, les former, les aider à s’approprier un cadre, des concepts et des outils pour prendre en compte la singularité des situations. Elle permet aux services de s’ouvrir à la question de la parentalité, d’enrichir leurs approches et leurs pratiques professionnelles. Cette démarche évite de multiplier l’ouverture de services spécifiques et favorise la transmission de compétences aux équipes dites de « droits communs ».

La plateforme ressource permet aux professionnels de sortir d’un accompagnement parfois stigmatisant pour aller vers un accompagnement tenant compte des droits des parents mais aussi des enfants.

Eléments biographiques

Infirmière en psychiatrie, musicothérapeute, chef de service parentalité à l’association Marguerite Sinclair à Mulhouse.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.