You are currently viewing Charles FERARD – Ecole, famille, cité : la prévention en actes

 

“Éducateur spécialisé de formation, en foyer, C.H.R.S. puis en prévention spécialisée, je suis devenu chef de service depuis 2008 puis directeur récemment pour continuer à conduire une certaine idée du travail social, mais surtout une idée certaine de l’encadrement adapté à notre secteur d’intervention”.

Pratiques Sociales : en quoi la problématique de ces Journées d’Etude et de Formation vous semble-t-elle représenter un enjeu contemporain et quelles thèses, arguments ou messages comptez-vous développer lors de votre intervention ?

Charles FERARD : Se risquer à protéger quelqu’un qui n’en exprime pas la demande, explicitement tout du moins, est bien un titre qui correspond à la prévention spécialisée, tant la liberté d’adhésion que certains érigent en « paratonnerre » (ou mais pour qui ?) générerait un risque (oui mais pour qui également ?).

Plan de mon intervention :

  • Introduction brève sur l’historique de la prévention spécialisée, synthèse de ses modes opératoires
  • Quels risques hier pour quels risques aujourd’hui ? Au sein du triptyque évoqué (école-famille-cité), où risque-t-on le plus aujourd’hui ?
  • Prend-on un risque à protéger ? Comme il existe des familles, existe-t-il plusieurs types d’«enfances » ? Existe -t-il des enfances qui provoqueraient davantage de risques pour celles et ceux qui souhaiteraient les protéger ?
  • La sécurisation du monde de travail génère-t-elle de la frilosité de la part des travailleurs sociaux, particulièrement en prévention spécialisée ? Même pour protéger ?
  • Qui est légitime pour le faire ?
  • La stratégie du moindre risque est-elle tenable pour nos métiers, encadrants comme éducateurs ?
  • Les informations préoccupantes où/comme le signe visible de la prise de risques assumée ?

Éléments bibliographiques :

  • Hatzfeld : Construire de nouvelles légitimités en travail social , Dunod Paris 1998.
  • Karsz : Mythe de la parentalité, réalité des familles, Dunod 2014.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.