pariuri sportive bet365bet365bet365 bonus la pariuri
Nécessaire, souhaitable, impossible : la santé et ses paradoxes

« Les humains se sont-ils toujours soucié de leur santé, telle une sorte de pulsion naturelle, spontanée ? Rien n’est moins sûr ! La santé compte peu ou pas du tout quand l’âme – déposée par Dieu chez les humains (surtout mâles) – ne laisse de place ni à la libido ni à l’inconscient. Quand les parturientes étaient réputées victimes de la fatalité quand elles mouraient en couches, quand de très nombreux enfants surtout de classes populaires ne dépassaient pas la prime enfance, les problématiques de santé n’avaient guère de sens, ou en avaient rageusement trop. Dans des fractions des classes populaires et moyennes aujourd’hui, il arrive souvent que l’abord des problèmes de santé soit reculé à plus tard, bien plus tard… »
[extrait de Nécessaire, souhaitable, impossible : la santé et ses paradoxesin Saül Karsz, Affaires sociales, questions intimes – Paris, Dunod, juin 2017, pages 123 à 148].

A l’instar de la violence ou de la parentalité, la santé est un souci aussi répandu que finalement énigmatique. S’il en est partout question, de quoi parle-t-on précisément quand on parle de santé, que traite-t-on précisément quand, sur le terrain, on intervient sur la santé ? Pourquoi certains ne s’en soucient-ils point ?

Sous-parties de l’article :
Polysémique, socio-historique, bicéphale
Idéal de la santé, santé de l’idéal

______________________________________________________
Tous les articles de l’ouvrage : 

Déconstruire la vieillesse
Tous des victimes ? Ponctuations sur l’idéologie victimaire
Cachez cette folie que je ne saurais voir !
Penser le suicide ?
Nécessaire, souhaitable, impossible : la santé et ses paradoxes
Dialectique du projet : trois dimensions, deux coordonnées, une logique
L’innovation sociale : c’est-à-dire ?
Objectivité indispensable, neutralité impossible

Vous pouvez utiliser le guide de lecture de  cet ouvrage : PLAN DE PRESENTATION

 

 

Partager:

Aucun commentaire

Laisser un commentaire