pariuri sportive bet365bet365bet365 bonus la pariuri
Les idéologies sont toujours chez l’adversaire ?

En France et ailleurs, des psychanalystes se sont largement impliqués dans le débat actuel à propos du mariage pour tous. Certains s’y opposent de par les questions de filiation, de forclusion possible de la différence des sexes, de l’effacement supposé des repères fondamentaux de la famille – dont père et mère -, nécessaires à la succession des générations…. D’autres, en revanche, «…déplorent l’utilisation insistante qui est faite du savoir psychanalytique afin de cautionner, dans le débat qui agite la nation, certaines des thèses opposées au projet de loi » [« Mariage pour tous : contre l’instrumentalisation de la psychanalyse», in www. LacanQuotidien.fr].

Depuis le 13 janvier dernier, des points de vue très intéressants circulent sur ce site passionnant. Cependant, l’un d’entre eux nous interpelle. Lilia Mahjoub écrit « La psychanalyse s’intéresse au rapport du sujet à son désir et non à la mise en ordre universelle des biens ou des corps. C’est son éthique. Aussi, aucune idéologie, y compris celle du mariage, ne saurait guider son action. Si les psychanalystes sont intéressés par le débat en cours sur le mariage pour tous, ce n’est pas au nom d’idées sur le mariage, mais bien au nom de l’intérêt qu’ils portent aux discours à l’œuvre dans la société et d’en interpréter, autant que faire se peut, la portée, la fausseté, les abus, les impasses, etc. Doubler des positions conservatrices et autoritaires du mariage à coup de théories erronées sur la famille conjugale, le complexe d’Œdipe, les identifications nécessaires à « papa » ou à « maman », et j’en passe, ne saurait relever de la place qui leur revient en ce monde » [LQ n°279]Usage vraiment biscornu du concept d’idéologie, qui dessert finalement ce qu’on veut défendre ! Concept pris ici dans son acception la plus ordinaire : les positions que l’on ne cautionne pas sont des idéologies, celles que l’on soutient relèvent de l’éthique, laquelle est censée ne porter aucune orientation idéologique !  Pourquoi ? Comment ? Mystère !

Jean-Jacques Bonhomme –  Février 2013

Partager:

Aucun commentaire

Laisser un commentaire