pariuri sportive bet365bet365bet365 bonus la pariuri
Julieta – De Pedro Almodovar – Mai 2016

Avec : Emma Suàrez, Adriana Urgate, Daniel GraoJulieta LPDC 72

Alors qu’elle se prépare à quitter Madrid et ses douleurs enfouies, Julieta se retrouve nez à nez avec Béa, l’amie d’enfance de sa fille Antia. Bousculant ses plans, elle décide de s’asseoir derrière un bureau pour écrire à sa fille et tenter ainsi de lever le voile de mystère et de fantasme qui drape depuis longtemps leurs existences. Vaste programme… Ainsi commence un film qui se présente comme l’histoire d’une femme aux prises avec les tourments des non-dits, des malentendus, des divergences et des contradictions qui toujours jalonnent la vie des familles.

Le cocon familial étant tout sauf une entité neutre et vierge de toute dynamique idéologique, soit des normes sociales, des impératifs moraux, des idéaux sur ce qu’est, n’est pas, pourrait être ou ne devrait surtout pas être une famille, innervent les relations des différents membres. Aussi lorsqu’un drame survient et ébranle l’édifice des sentiments que se vouent les uns et les autres, les idéologies (notamment religieuses – impératif de pardon, de rédemption, d’honnêteté) à l’œuvre dans l’intimité d’une famille sont promptes à séparer, parfois brutalement, ses membres. Confrontée à la mort accidentelle de son père marin, Antia panse ses plaies en faisant de sa mère la coupable désignée, responsable de n’avoir pas su éviter le drame.

Almodovar est coutumier des scénarios tricotés avec soin. Ici il laisse de côté la frange la plus explicitement subversive et excentrique de son cinéma pour proposer un long métrage qui interroge le poids des blessures sans se fourvoyer dans des poncifs psychologistes ou moralistes. Ce n’est finalement pas si commun sur un pareil sujet. La prestation des comédiennes et le travail visuel ne gâchent rien au plaisir par ailleurs.

Sébastien Bertho – Juin 2016

Partager:

Aucun commentaire

Laisser un commentaire